Comment construire sa base de données ?

Retour à Articles

Comment construire sa base de données ?

Chaque établissement a un fonctionnement différent. Il est important de se constituer une base de données adaptée à vos process et de la faire évoluer au fil du temps.

 

QUALIFIER VOS DONNEES

Qualifiez vos données en fonction de l’organisation que vous avez mise en place avec vos collaborateurs. Par exemple, si vous démarchez à l’aide d’un standard téléphonique, il n’est peut-être pas utile à la première approche de demander l’adresse email de votre prospect.

Votre but à terme sera d’obtenir un maximum d’informations sur le prospect, mais cette étape peut être complétée petit à petit. Chaque chose en son temps, ne demandez que ce que vous avez besoin de savoir pour le moment.

 

COLLECTER DES DONNEES

La deuxième étape va être de collecter des données, pour y parvenir, il y a plusieurs options. Tout d’abord, vous pouvez placer des questionnaires sur votre site ; comme une demande d’information, un formulaire de contact, inscription à un événement ou encore une souscription à votre newsletter. Attention cependant à ne demander que des informations qualifiées, seulement ce dont vous avez besoin pour le moment, car plus vous demanderez d’informations à vos prospects, plus ils seront retissant à vous les donner.

Privilégiez les formulaires courts et n’encombrez pas votre base de données d’information qui ne vous seront pas utiles à cette étape. Attention également à respecter le RGPD (Règlement Général de la Protection des Données) de mai 2018, vous devez impérativement demander à votre prospect s’il est d’accord pour vous partager ses données personnelles. Pour ce faire, vous pouvez ajouter un opt-in à la fin d’un formulaire.

 

STOCKER ET ANALYSER

Vient la troisième étape, gérer sa base de données. Afin de pouvoir utiliser intelligemment les données que vous avez collectées, vous allez avoir besoin d’un outil. Fini les tableaux Excel compliqués, place au CRM. En utilisant un logiciel de CRM (Customer Relationship Management) vous allez pouvoir stocker vos données, les analyser, créer des cibles en fonction et communiquer avec elles. Contrairement à un tableau Excel, ce qui est intéressant avec un CRM, c’est sa capacité à traquer les prospects, grâce à cette fonctionnalité cela permet d’adapter les campagnes pour qu’elles soient plus performantes. Cet outil va vous permettre de capitaliser les données collectées, vous pourrez analyser les informations que vous avez, comment vous avez pu obtenir les données d’une personne et vous dire quelles actions ont le mieux marché. Ainsi, vous pourrez adapter votre stratégie selon le résultat. De plus, cet outil facilite l’envoi de newsletter et de campagne SMS, vous pouvez filtrer et sélectionner les prospects qui vous intéressent afin de faire à la fois des communications groupées et personnalisées.

 

LES UTILISER

La dernière étape va être d’utiliser les données que vous avez analysées. Pour cela, il va falloir mettre en place une stratégie marketing afin de prévoir toutes vos futures actions. Puis, vous pourrez les automatiser grâce à une fonctionnalité disponible dans un CRM. A terme, vous pourrez optimiser votre temps de travail avec un outil de work flow marketing, vous pourrez organiser votre stratégie et prévoir ce qu’il se passera à la suite de chacune de vos actions. Vous allez pouvoir anticiper et programmer l’envoie de tous vos mails à venir. Vous pourrez choisir quand et à qui les envoyés.

 

Afin de constituer une base de données, il faut des données de qualité, mais pas seulement. Les stocker dans un tableau Excel n’est pas suffisant, sans aucun outil pour les analyser, on ne peut pas les utiliser. C’est pour cela que pour qu’une collecte de données soit pertinente et performante, il est nécessaire d’utiliser un logiciel de CRM.

Partager cette publication

Retour à Articles