Optimisez le taux d’ouverture de vos campagnes emailing

Retour à Articles
Optimisez le tôt d'ouverture de vos campagnes emailing

Optimisez le taux d’ouverture de vos campagnes emailing

Le taux d’ouverture moyen observé d’un emailing est de 22,22%.  Ce pourcentage peut varier en fonction du contenu que vous envoyez si vous envoyez une newsletter sur l’actualité de l’école, vous aurez certainement un taux d’ouverture moindre que si vous envoyez une réponse d’admission à votre candidat.

Le mot d’ordre, sortir du lot ! L’objet et le nom de l’expéditeur d’un email sont les premières choses que l’on voit d’un email, c’est donc en fonction de cela que le prospect va décider ou non de l’ouvrir. Mais qu’est-ce qu’un bon objet d’email ?

LE RAPPORT AVEC LE CONTENU

Pour avoir un objet de email efficace, il faut tout d’abord qu’il représente bien le contenu de votre email. Attention, cependant, les objets qui suscitent l’urgence de façon trop explicite sont à bannir puisque la plupart finissent dans les spams ! Le but est d’augmenter le taux d’ouverture de vos emails mais aussi et surtout de fidéliser les personnes qui les reçoivent. Il ne faut donc pas mentir sur le contenu de votre email seulement pour qu’il soit ouvert. Une personne qui se sera fait avoir par ce stratagème sera réticente à ouvrir vos emails car la confiance que ce prospect avait en votre école sera rompu.

SE DIFFERENCIER

1,4 milliards de emails sont envoyé chaque jour en France. Il faut donc savoir se différencier des autres afin de se faire remarquer. Pour cela, il va falloir intéresser le prospect avec un objet de email attractif.

Les objets de emails ne sont pas toujours affichés en entier, si le vôtre est trop long il risque d’être coupé. C’est pour cela qu’il faut en trouver un assez cours aux alentours de 50 caractères. Pour éviter d’être pris pour un spam, n’écrivez pas tout l’objet en majuscule, le lecteur ne s’attardera pas spécialement sur votre email car cette technique a beaucoup trop été utilisée et les lecteurs y sont habitué. Cependant, vous pouvez placer quelques émoji (sans trop en faire) afin d’attirer l’attention du prospect avec de la couleur.

 

SE SOUVENIR DE NOUS

Généralement en dessous de l’objet on trouve un aperçu du contenu du email. Placez les informations importantes au début de votre objet, le lecteur décide en un coup d’œil si un email va les intéresser ou non. Vous pouvez paramétrer les aperçus grâce à un CRM, vous pouvez faire une petite synthèse de votre email. S’il voit une information importante pour lui dans l’objet ou l’aperçu, il y aura plus de chances qu’il clique sur votre email. De plus, le but étant de fidéliser le prospect à terme, vous pouvez personnaliser le email grâce au publipostage afin de créer un sentiment de privilège en insérant spécifiquement les informations collectées sur la personne comme son nom, son prénom, son âge ect … Cela appuiera sur le fait que vous soyez proche de vos étudiants et candidats.

NE PAS TOMBER DANS LES SPAM

Votre ennemi le plus féroce lors d’une campagne d’emailing … la boite de SPAM ! Pour ne pas tomber dans les spam d’un prospect il faut absolument éviter d’inclure dans son objet des « spam word ». Ces mots que repère très facilement les boites email grâce à des filtre anti-spam sont de vrais fléaux. Ce sont les mots considéré comme suspects comme « gratuit, cadeaux, urgent, ect … ». Vous pouvez utiliser des synonymes par exemple.

Pour ne pas tomber dans les filets des filtre anti-spam ne mettez pas de pièces jointes dans vos emailings, privilégiez plutôt les liens pour transmettre des documents. Ne mettez pas non-plus trop d’images car les boites email ont besoin d’analyser vos envoie et pour cela elles passent par le texte, s’il n’y en a pas elles trouveront ça difficile à analyser et donc suspect, elle vous redirigera dans la boite de spam. N’oubliez pas de donner un texte alternatif qui décrit vos images pour que la boite email puisse également l’analyser.

Si vous réussissez à passer le filtre anti-spam, il reste encore les prospects qui peuvent vous déclarer manuellement comme spam. Pour éviter cela vous devez obtenir leur confiance, comme leur demander s’ils acceptent que vous leur envoyez des emails. Vous pouvez également créer plusieurs listes de diffusion, avec votre CRM, en fonction de vos différentes cibles ou des différents niveaux des étudiants. S’ils lisent des contenus qui leur correspond directement et qui les intéresse ils continueront à s’intéresser à vos emails.

Pour vous assurer un meilleur taux d’ouverture de vos emails, vous devez mettre en place un objet d’email cohérant pour vos campagnes, qui corresponde au contenu de l’email mais aussi qui donne envie de cliquer, avec des emoji ou des verbes d’action par exemple et en évitant absolument les spam words.

Partager cette publication

Retour à Articles