Créer des liens avec vos futurs étudiants… en pleine crise ?

Retour à Articles

Créer des liens avec vos futurs étudiants… en pleine crise ?

En tant qu’école, la crise du coronavirus, la distanciation sociale qui s’impose et le confinement de la population vous impacte forcément : en l’absence de Journées Portes Ouvertes et de salons, il vous est probablement très difficile d’engager ou de maintenir une relation avec vos futurs étudiants.  

Que faire ? Il n’y a pas de réponse unique, mais nous pouvons en tout cas vous dire ce qu’il convient de ne PAS faire : des publicités ciblées pour vendre à tout prix vos formations à travers des séquences emails agressives. Et c’est une personne dont le métier consiste largement à écrire des emails qui vous le dit, sur le blog d’Oscar Campus, un CRM dont la fonctionnalité la plus utilisée est l’envoi d’emails. 

Au vu de la crise qui s’annonce, il s’agit pour vous de tenir compte du quotidien des personnes à qui vous vous adressez. En période de grande incertitude, personne n’a envie de se “faire vendre” des choses. Dans l’immédiat, tout ce qui ressemble à de l’opportunisme va vraisemblablement générer du rejet ou être ignoré, au mieux. 

1. Constatez l’état de crise

Commencez donc par un acknowledgement (pour emprunter ce terme aux anglophones): un constat honnête de la nature inédite de notre situation actuelle. Évitez d’agir « comme si vous n’étiez pas affectés ». Vous l’êtes, nous le sommes tous, vos futurs étudiants le sont donc certainement aussi. 

À partir de là, que pouvez-vous faire pour créer des liens avec eux ? Une fois constatée la crise et ses dangers (risques sanitaires, isolement, perte de moral ou de motivation, doutes à propos de l’avenir… Nul besoin d’épiloguer), il reste à identifier les opportunités qu’elle offre, à l’échelle individuelle mais aussi à l’échelle des structures comme la vôtre.  

2. Qu’est-ce qui est important ? 

L’objectif à poursuivre est d’identifier vos opportunités … sans pour autant vous montrer opportuniste.
Délicat.  

L’individu

Quelles opportunités peut-on trouver au coeur de cette crise, à l’échelle d’un individu ? Pour obtenir une réponse satisfaisante à cette question, la notion de temps est centrale : nous étions en permanence “privés de temps”, et aujourd’hui une grande partie de la population se retrouve en excès de temps libre : très peu de transports, que ce soit pour faire des courses ou pour se rendre au travail, pas de sorties entre amis, pas de bars ou de restaurants ouverts, etc.

Cela donne à chacun l’occasion de réfléchir à l’organisation de ce nouveau quotidien, pour deux semaines au moins : qu’est-ce qui est important pour moi ? Qu’est-ce qui donne du sens à mes journées lorsque je suis isolé ? À quoi j’aimerais consacrer mon temps libre ? 

Ce peut être l’occasion d’inviter vos (futurs) étudiants à s’interroger sur leurs attentes profondes en termes de formation

L’établissement d’enseignement supérieur

À l’échelle d’une école, c’est le moment de vous rappeler vos propres valeurs profondes : que souhaitez-vous accomplir ? Si vous deviez résumer votre Mission en un seul mot, que diriez-vous ? 

  • Innovation ? 
  • Autonomie ?
  • Excellence ?
  • Éthique ?
  • Adaptabilité ?
  •  … ? (À vous de remplir cette case)

Qu’est-ce qui porte vos enseignements ? 

3. Ne cherchez pas à vendre, ne “communiquez” pas. Aidez.   

L’une des valeurs qui émerge fortement de cette crise naissante est la solidarité. Autrement dit, ce n’est pas le moment de “vous vendre”, mais en revanche, vous pouvez offrir votre aide

Demandez-vous sincèrement : dans cette période d’incertitude, que pouvez-vous faire pour aider un futur bachelier, un étudiant ou un professionnel qui voudrait se former…? 

  • Donner des réponses à ses questions les plus pressantes (si vous les connaissez) ?   
  • Lui offrir des moyens de gérer son isolement, voire d’en tirer un bénéfice à moyen ou long terme ? (développer une mini-formation gratuite ?)
  • L’encourager à trouver la voie qui lui permettra de s’épanouir pleinement ? (avez-vous des conseils à prodiguer, des retours d’anciens élèves sur le sens d’une formation telle que la vôtre, pouvez-vous exposer les différences entre vos programmes, et à quel type de personne ils correspondent le mieux…? )

Concrètement, c’est un bon moment pour brainstormer sur ce que vous avez à offrir sur le plan digital. Et si vous êtes encore peu digitalisé, c’est le moment de franchir le cap, puisque personne ne sait combien de temps va durer cette crise (là est bien le problème… ) :

  • Pouvez-vous proposer un webinaire gratuit ? 
  • Un cours de première année en vidéoconférence ? 
  • Un support de cours détaillé sur un sujet qui vous tient à cœur ? 
  • Un live, pendant lequel on vous posera des questions en direct ?  
  • Pouvez-vous mobiliser quelques Alumni pour qu’ils répondent aux questions de vos futurs élèves ? 
En résumé : comment pouvez-vous aider ? Votre cœur de métier est-il à même de faciliter la vie de certaines personnes à l’heure actuelle ? 

Répondez à ces questions, et vous tenez votre “sujet créateur de liens”. 

 

Partager cette publication

Retour à Articles